« Pour nos combats de demain, pour un monde plus libre, plus juste, plus égalitaire, plus fraternel et solidaire, nous devons maintenir vivante la mémoire de nos luttes »

Gunter Holzmann

La paix et la guerre dans les médias en Colombie

Conférence de Maurice Lemoine et Yezid Arteta, le 7 décembre à Paris
Feedback
Accueil du site  ›  Actualités  ›  Cabotage : le regard de Philippe Revelli sur la piraterie en (...)

Cabotage : le regard de Philippe Revelli sur la piraterie en Asie

Par Philippe Revelli  |  5 octobre 2015     →    Version imprimable de cet article Imprimer

Le journaliste Philippe Revelli propose une nouvelle série de reportages inédits réalisés en Malaisie, en Indonésie, à Singapour et en Thaïlande. Au cœur de son travail, la piraterie. Qu’est-ce que la piraterie ? Qui sont les pirates ? Pourquoi le sont-ils devenus ? Quelles sont les conditions de vie des pêcheurs artisanaux ? Quelles conséquences découlent du développement du transport maritime ?

Mémoire des luttes présente l’ensemble de ces épisodes et recommande à ses lecteurs et lectrices de découvrir et de suivre Philippe Revelli sur son site : http://philipperevelli.com


Première étape d’un périple le long des côtes de la péninsule malaise, de Sumatra, de l’archipel de Riau et du golfe de Thaïlande avec, comme fil directeur, des bateaux et ceux qui les montent – cargos, pétroliers, chalutiers, remorqueurs, barges, ferries ou pirogues, matelots et capitaines ad oc, pêcheurs ou pirates : ils seront nombreux à peupler les pages de ce journal de bord.


De Malacca, passé le quartier rouge brique labellisé UNESCO, j’ai arpenté pedibus le front de mer.


Exploration de la rue Meldrum et une introduction au SIJORI Growth Triangle – « Triangle de la croissance » dont Johor Bahru constitue le deuxième sommet.


Brève escale à Singapour, la ville qui compte la plus forte concentration mondiale de millionnaires au kilomètre carré.

  • Episode 5 : « Batam »

Deux îles de l’archipel de Riau concentrent l’essentiel des investissements du SIJORI Growth Triangle : Batam et ses parcs industriels, Bintan et ses 23.000 hectares de complexes touristiques à clientèle majoritairement singapourienne. L’archipel est en outre connu pour être un repaire de flibustiers.


Une nuit et un jour à naviguer dans le détroit de Malacca, à bord du ferry indonésien Kelud… et d’autres histoires (vraies) de pirates et de mafias.


Un port, des ports, une mer grise, des containers, des camions, de la poussière, des chalutiers…


Où il sera question d’un caboteur nommé Kuala Ankassar, de feux de forêt et de pollution atmosphérique, de longueur et de largeur, de contrebande et d’échalotes.


Karimun Besar (Karimun la Grande) une de île de l’archipel de Riau, est à 37 kilomètres de Singapour, la ville Tanjung Balai (Port Balai) en occupe la pointe sud.

 

tag Mots-clés : 




APPEL AUX DONS
Vous pouvez aider au développement du site de Mémoire des luttes par une contribution, ponctuelle ou régulière, d'un montant à votre convenance.

En savoir plus

Trois formules sont à votre disposition :

- Un don en ligne sécurisé via PayPal ou CB

- Un don par chèque adressé à Mémoire des luttes
(Soutien à Mémoire des luttes)
3, avenue Stephen Pichon
75013 Paris

- Un don par virement bancaire au compte de l'association (Code banque : 10107 - Code guichet : 00223 - Numéro de compte : 00518035437 - Clé : 52)

Mémoire des luttes s'engage à informer régulièrement les visiteurs du site sur les montants reçus, ainsi qu'à leur fournir une information transparente sur l'utilisation de ces fonds.

L'équipe de rédaction du site.

  →  Pour en savoir encore plus



ARTICLES





Les chroniqueurs



Les invités de MDL



BRICS



Surveillance de masse



Rencontre mondiale des mouvements populaires



Hugo Chávez


Suivez-nous  →    Flux RSS

   Facebook       Twitter
Administration  →
|
À PROPOS
Site réalisé avec SPIP
Conception :