« Pour nos combats de demain, pour un monde plus libre, plus juste, plus égalitaire, plus fraternel et solidaire, nous devons maintenir vivante la mémoire de nos luttes »

Gunter Holzmann

Feedback
Accueil du site  ›  Actualités  ›  En Equateur, la "révolution citoyenne" s’interroge sur son rapport au (...)

En Equateur, la "révolution citoyenne" s’interroge sur son rapport au capitalisme

Par René Ramirez Gallegos  |  27 février 2012     →    Version imprimable de cet article Imprimer

La "révolution citoyenne" équatorienne fait l’expérience des tensions qui caractérisent l’exercice du pouvoir d’Etat par la gauche et des difficultés que cette dernière peut rencontrer lorsqu’elle se retrouve, aux commandes des institutions, face aux pouvoirs financiers, économiques et médiatiques. De nombreux débats nourrissent le processus populaire en cours dans le pays. Parmi ceux-ci, la question de la relation du pouvoir d’Etat avec le capital est centrale. Dans cet article (à télécharger ci-dessous) en espagnol intitulé " Izquierda y " buen capitalismo" - Un aporte critico desde America latina -" ( "La gauche et le "bon capitalisme" - Une contribution critique latino-américaine-), René Ramirez Gallegos (secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur dans le gouvernement dirigé par Rafael Correa) analyse ces problématiques et s’intéresse notamment à la question du frottement des courants régulationnistes et anticapitalistes au sein de la "révolution citoyenne". Pour lui, une gauche radicale de gouvernement doit penser une " grande transition" sans perdre de vue l’horizon de son action : organiser la "grande transformation" de la société, de son système économique, de ses institutions politiques, sociales et culturelles.
Dans ce cadre, l’auteur analyse l’apport de la proposition Yasuni-ITT pour repenser, dans la gauche, la question du "développement".

 

tag Mots-clés : 




APPEL AUX DONS
Vous pouvez aider au développement du site de Mémoire des luttes par une contribution, ponctuelle ou régulière, d'un montant à votre convenance.

En savoir plus

Trois formules sont à votre disposition :

- Un don en ligne sécurisé via PayPal ou CB

- Un don par chèque adressé à Mémoire des luttes
(Soutien à Mémoire des luttes)
3, avenue Stephen Pichon
75013 Paris

- Un don par virement bancaire au compte de l'association (Code banque : 10107 - Code guichet : 00223 - Numéro de compte : 00518035437 - Clé : 52)

Mémoire des luttes s'engage à informer régulièrement les visiteurs du site sur les montants reçus, ainsi qu'à leur fournir une information transparente sur l'utilisation de ces fonds.

L'équipe de rédaction du site.

  →  Pour en savoir encore plus



ARTICLES





Les chroniqueurs



Les invités de MDL



BRICS



Surveillance de masse



Rencontre mondiale des mouvements populaires



Hugo Chávez


Suivez-nous  →    Flux RSS

   Facebook       Twitter
Administration  →
|
À PROPOS
Site réalisé avec SPIP
Conception :