« Pour nos combats de demain, pour un monde plus libre, plus juste, plus égalitaire, plus fraternel et solidaire, nous devons maintenir vivante la mémoire de nos luttes »

Gunter Holzmann

APRES LA DESTITUTION DE DILMA ROUSSEFF

Brésil brisé, qu’adviendra-t-il ?

Feedback
Accueil du site  ›  Initiatives  ›  Le Venezuela au cinéma

Le Venezuela au cinéma

Du 4 au 10 mars 2015 au cinéma « Le Réflet Médicis », 3, rue Champollion, Paris 5e.

Par Mémoire des luttes  |  25 février 2015     →    Version imprimable de cet article Imprimer

Le Premier Festival du Cinéma Vénézuélien en France auront lieu du 04 au 10 mars 2015 au cinéma « Le Réflet Médicis », 3, rue Champollion, Paris 5e.

Programmation (pdf) : Le Venezuela au cinéma

Informations : facebook.com/festivalducinemavenezuelienparis


 

Un regard sur la société vénézuélienne à travers le cinéma

Souhaitant s’imposer sur la scène internationale cinématographique, le monde du cinéma vénézuélien et le gouvernement du Venezuela ont œuvré ces dernières années afin d’augmenter le nombre de productions de films tout en travaillant sur la qualité de ces œuvres.

Pour illustrer ces efforts, les chiffres parlent d’eux-mêmes : Il y a dix ans, seulement deux films étaient réalisés par an. Aujourd’hui, ce sont plus de quarante films réalisés chaque année au Venezuela. 

A la qualité et la quantité de films produits de nos jours au Venezuela, s’ajoute la diversité des thématiques traitées comme la vie quotidienne, l’histoire du pays ou plus largement celle de l’Amérique Latine, de même, le divertissement a aujourd’hui fait sa place dans cette nouvelle aire cinématographique. Les comédies et les films d’horreur y fleurissent aussi.

C’est donc ce nouveau cinéma vénézuélien, prolifique, créatif et prometteur, qui sera traduit dans la langue de Molière et présenté aux Français lors du Premier Festival du Cinéma Vénézuélien à Paris, exposant sous la lumière des projecteurs les valeurs culturelles vénézuéliennes. A travers sa programmation, le festival propose de présenter une sélection de ces nouvelles productions, des longs et des courts métrages tout comme des documentaires ayant reçu des prix internationaux comme Le Prix Goya décerné au long métrage « Azul y no Tan Rosa » du directeur Miguel FERRARI qui nous honorera de sa présence lors de l’inauguration du Festival le 03 mars au cinéma L’Arlequin.

Parmi la programmation du festival, seront projetés entre autres : Dudamel el Sonido de los Niños, El Misterio de las Lagunas, El Rumor de las Piedras, La Brecha en el Silencio, Piedra, Papel o Tijera, Azú, alma de princesa, laureat avec 6 prix au Festival du Cinéma à Puerto La Cruz, Venezuela.

Nous vous invitons à venir découvrir la richesse culturelle vénézuélienne à travers de ce 1er Festival qui se déroulera du 4 au 10 mars 2015 au cinéma Reflets Médicis. 

tag Mots-clés : 




APPEL AUX DONS
Vous pouvez aider au développement du site de Mémoire des luttes par une contribution, ponctuelle ou régulière, d'un montant à votre convenance.

En savoir plus

Trois formules sont à votre disposition :

- Un don en ligne sécurisé via PayPal ou CB

- Un don par chèque adressé à Mémoire des luttes
(Soutien à Mémoire des luttes)
3, avenue Stephen Pichon
75013 Paris

- Un don par virement bancaire au compte de l'association (Code banque : 10107 - Code guichet : 00223 - Numéro de compte : 00518035437 - Clé : 52)

Mémoire des luttes s'engage à informer régulièrement les visiteurs du site sur les montants reçus, ainsi qu'à leur fournir une information transparente sur l'utilisation de ces fonds.

L'équipe de rédaction du site.

  →  Pour en savoir encore plus



ARTICLES





Les chroniqueurs



Les invités de MDL



BRICS



Surveillance de masse



Rencontre mondiale des mouvements populaires



Hugo Chávez


Suivez-nous  →    Flux RSS

   Facebook       Twitter
Administration  →
|
À PROPOS
Site réalisé avec SPIP
Conception :