« Pour nos combats de demain, pour un monde plus libre, plus juste, plus égalitaire, plus fraternel et solidaire, nous devons maintenir vivante la mémoire de nos luttes »

Gunter Holzmann

APRES LA DESTITUTION DE DILMA ROUSSEFF

Brésil brisé, qu’adviendra-t-il ?

Feedback
Accueil du site > Lectures > Voyage au bout de la droite

Voyage au bout de la droite

de Gaël Brustier et de Jean-Philippe Huelin

13 mars 2011     →    Version imprimable de cet article Imprimer

Paniques morales face aux populations issues de l’immigration islamique, crise de l’État-nation dans l’intégration européenne ou hantise du déclassement de la civilisation européenne semblent nourrir constamment l’émergence de mouvements contestataires à l’intérieur d’une droite en recomposition permanente. C’est tout un pan des sensibilités politiques qui s’est laissé déporter par cette puissante dynamique.

Combinant conservatisme et esprit contestataire, monopolisant la définition du débat politique, la droite a gagné le combat pour l’hégémonie culturelle dans les sociétés occidentales, poussant aussi bien les droites conservatrices que les droites extrêmes à opérer de nombreuses mutations.

Les auteurs exposent avec une grande concision les spécificités de la droitisation actuelle, qu’ils observent non seulement aux États-Unis, avec les Tea Parties, mais aussi en Italie, en Allemagne, en Espagne, en Belgique et aux Pays-Bas, en Suisse, en Suède… dans un véritable tour d’Europe, avant d’étudier le cas particulier de la France.

Le livre plonge dans l’histoire des néoconservateurs américains, ces démocrates ralliés à Reagan à la fin des années 1970 : ce sont eux, avec les théoriciens du thatchérisme, qui, sur la base d’un anticommunisme et d’un anti-gauchisme farouches, ont pensé et réussi à propager leur conception droitière dans les années 80 et 90… jusqu’à la flambée qui a atteint l’Europe continentale dans les années 2000.

Gaël Brustier est docteur en science politique. Jean-Philippe Huelin est professeur d’histoire-géographie. Ensemble, ils ont publié leur premier livre, Recherche le peuple désespérément (François Bourin, 2009).

 

Voyage au bout de la droite ; des paniques morales à la contestation droitière de Gaël Brustier et de Jean-Philippe Huelin - Editions Fayard / Mille et une nuits - Mars 2011 - 18 euros.





APPEL AUX DONS
Vous pouvez aider au développement du site de Mémoire des luttes par une contribution, ponctuelle ou régulière, d'un montant à votre convenance.

En savoir plus

Trois formules sont à votre disposition :

- Un don en ligne sécurisé via PayPal ou CB

- Un don par chèque adressé à Mémoire des luttes
(Soutien à Mémoire des luttes)
3, avenue Stephen Pichon
75013 Paris

- Un don par virement bancaire au compte de l'association (Code banque : 10107 - Code guichet : 00223 - Numéro de compte : 00518035437 - Clé : 52)

Mémoire des luttes s'engage à informer régulièrement les visiteurs du site sur les montants reçus, ainsi qu'à leur fournir une information transparente sur l'utilisation de ces fonds.

L'équipe de rédaction du site.

  →  Pour en savoir encore plus



ARTICLES





Les chroniqueurs



Les invités de MDL



BRICS



Surveillance de masse



Rencontre mondiale des mouvements populaires



Hugo Chávez


Suivez-nous  →    Flux RSS

   Facebook       Twitter
Administration  →
|
À PROPOS
Site réalisé avec SPIP
Conception :