Actualités

Ressources naturelles et géopolitique de l’intégration sud-américaine

Un document de référence de Monica Bruckmann

vendredi 12 août 2011   |   Monica Bruckmann
Lecture .

En ce début de 21ème siècle, l’Amérique latine est cœur de la bataille mondiale pour l’accès aux ressources naturelles et minières. Le sous-continent regorge de minerais et de métaux rares dont dépendent les industries des pays riches et le système économique en général. Pour certaines de ces ressources, l’Amérique latine constitue même un espace d’approvisionnement vital pour différents pays (notamment pour les Etats-Unis et la Chine). Et ce, dans un contexte de concurrence internationale effrénée et d’épuisement progressif et inéluctable de l’ensemble des ressources.

Enjeu de développement pour les pays latino-américains et leur intégration régionale, les minerais sont devenus, plus que jamais, des ressources stratégiques de première importance pour les puissances traditionnelles (à commencer pour les Etats-Unis qui sont largement dépendants de leurs importations et qui considèrent l’accès à ces ressources comme une question de "sécurité nationale"), mais également pour les puissances émergentes (notamment la Chine) dont les besoins d’approvisionnement explosent.

Dans ce document de référence (publié en avril 2011 en espagnol) qui s’appuie sur l’étude de récents travaux et rapports officiels latino-américains (Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Pérou), étasuniens et chinois, l’universitaire Monica Bruckmann (sociologue et chercheuse en science politique, réseau Unesco - Université des Nations unies sur l’économie globale et le développement soutenable, Río de Janeiro ; Brésil) dresse un état des lieux complet de la question minière en Amérique latine et présente les stratégies des différents acteurs concernés. On signalera une analyse précieuse consacrée à la politique de la Chine en Amérique latine et dans les Caraïbes (chapitre 13).

Publié par l’Agence d’information latino-américaine (http://alainet.org) et prochainement par l’Institut de recherche économique appliquée (IPEA) au Brésil, ce document a fait l’objet d’une traduction intégrale en français réalisée par le réseau Rinoceros (portail d’information international pour un monde juste et solidaire) : http://www.rinoceros.org/article10919.html

C’est cette version, accompagnée du document original en espagnol, que publie Mémoire des luttes.



Monica Bruckmann

Socióloga, doctoranda en ciencia política por la Universidad Federal Fluminense (Brasil) e investigadora de la Cátedra y Red UNESCO/UNU sobre Economía Global y Desarrollo Sustentable – REGGEN.



Partagez cet article



Articles les + lus



Soutenez-nous

Faites un don !



A lire également