« Pour nos combats de demain, pour un monde plus libre, plus juste, plus égalitaire, plus fraternel et solidaire, nous devons maintenir vivante la mémoire de nos luttes »

Gunter Holzmann

La gauche face aux enjeux de l’extractivisme

Colloque le lundi 3 octobre 2016, de 9 h 30 à 17 h 30 à l’Assemblée nationale
Feedback
Accueil du site  ›  Initiatives  ›  CulturAmérica

CulturAmérica

Festival latino-américain de Pau
et sa région (18 mars-2 avril 2011)

Par Jean Ortiz  |  21 février 2011     →    Version imprimable de cet article Imprimer

Avec Mémoire des luttes

Programme complet : http://culturamerica.fr/

2011 devait être l’année du Mexique... Le Mexique nous tient à coeur, celui des « agraristes », de la Révolution de 1910, de Villa, de Zapata, de Frida Khalo, de Rivera, Siqueiros, Carlos Fuentes, Octavio Paz, Taibo II et du « sous-commandant » MARCOS !! L’Amérique latine n’est plus un « continent perdu ». Elle résiste mieux à la crise mondiale que d’autres parties du monde.

Pas de miracle ! Depuis le début des années 2000, on assiste dans de nombreux pays latino-américains à un retour de l’Etat-nation, à des politiques de redistribution, d’inclusion sociale, de récupération de la souveraineté nationale, de priorité aux pauvres, de promotion de la démocratie participative, de recherche d’une intégration régionale équitable, mutuellement avantageuse, sans les Etats-Unis, rejetant les « accords de libre-échange » néo-coloniaux, imposés par Washington et l’Union Européenne.

L’Amérique du Sud pèse de plus en plus dans les débats planétaires, contribue à l’émergence d’un monde multipolaire. Mais les pays occidentaux s’obstinent : ils voudraient, avant 2015, mettre en place une « zone de libre-échange transatlantique », présentée comme « un nouvel occident ».

Ce projet destiné à refaçonner le continent, à aliéner son indépendance, est voué à l’échec ; peuples et gouvernements construisent des alternatives au dévastateur « néo-libéralisme », ils explorent les voies d’un « socialisme du 21ème siècle », démocratique, mêlant tous les courants d’émancipation humaine et sociale. Mais dès que l’on touche aux intérêts des oligarchies et de Washington, les grands médias crient au « populisme », à la « dictature »... Obama a tourné le dos à ses engagements électoraux... Cuba souffre toujours d’un insupportable blocus, le Honduras a un président fantoche par la grâce d’un coup d’Etat impliquant des secteurs de l’administration américaine. Les médias-mensonges s’acharnent contre Chávez, Correa, Morales, Castro, Dilma... parce qu’ils montrent la voie de l’émancipation. Au 19ème siècle, José Martí, père de l’Indépendance de Cuba, écrivait : « la guerre qu’on nous livre est une guerre de la pensée. Gagnons-la à force de pensée ». C’est le pari que nous faisons.





APPEL AUX DONS
Vous pouvez aider au développement du site de Mémoire des luttes par une contribution, ponctuelle ou régulière, d'un montant à votre convenance.

En savoir plus

Trois formules sont à votre disposition :

- Un don en ligne sécurisé via PayPal ou CB

- Un don par chèque adressé à Mémoire des luttes
(Soutien à Mémoire des luttes)
3, avenue Stephen Pichon
75013 Paris

- Un don par virement bancaire au compte de l'association (Code banque : 10107 - Code guichet : 00223 - Numéro de compte : 00518035437 - Clé : 52)

Mémoire des luttes s'engage à informer régulièrement les visiteurs du site sur les montants reçus, ainsi qu'à leur fournir une information transparente sur l'utilisation de ces fonds.

L'équipe de rédaction du site.

  →  Pour en savoir encore plus



ARTICLES





Les chroniqueurs



Les invités de MDL



BRICS



Surveillance de masse



Rencontre mondiale des mouvements populaires



Hugo Chávez


Suivez-nous  →    Flux RSS

   Facebook       Twitter
Administration  →
|
À PROPOS
Site réalisé avec SPIP
Conception :