« Pour nos combats de demain, pour un monde plus libre, plus juste, plus égalitaire, plus fraternel et solidaire, nous devons maintenir vivante la mémoire de nos luttes »

Gunter Holzmann

La paix et la guerre dans les médias en Colombie

Conférence de Maurice Lemoine et Yezid Arteta, le 7 décembre à Paris
Feedback
Accueil du site  ›  Actualités  ›  Honduras 2014  ›  Quel futur pour le Honduras après les élections de novembre 2013 (...)

Quel futur pour le Honduras après les élections de novembre 2013 ?

Conférence le 7 février 2014 à Paris (7e)

4 février 2014     →    Version imprimable de cet article Imprimer

Le 24 novembre 2013, les élections générales (présidentielles, législatives et municipales) se sont déroulées, dans un climat d’intimidation et de fraude.

Quatre ans après le coup d’Etat, neuf partis politiques étaient en lice dont le Parti National (PN) et le Parti Libéral (PL), les principaux acteurs du coup d’état de 2009, et le Parti Liberté et Refondation (Libre), issu de la résistance populaire.

Plusieurs délégations d’observateurs électoraux internationaux ont exprimé leur préoccupation quant au contexte dans lequel se sont déroulées les élections : militarisation, violence, persécution, intimidations, menaces, assassinats et criminalisation des défenseurs des droits humains et des candidats aux élections. Ils font état de nombreuses irrégularités indiquant une fraude électorale (dont l’achat de votes et la falsification du registre électoral).

Malgré cela, le Tribunal Suprême Électoral (TSE) a déclaré vainqueur Juan Orlando Hernández (PN). Ces résultats sont contestés par le parti Libre et par le Parti Anti-Corruption (PAC). De son côté, le Front National de Résistance Populaire (FNRP) maintient son combat pour l’Assemblée constituante.

Après le coup d’Etat du 28 juin 2009, les élections qui se sont déroulées au Honduras, le 24 novembre 2013, ont été sans doute les plus observées de l’histoire du pays. À cette occasion, France Amérique Latine, Alerte Honduras et Reporters sans frontières ont uni leurs efforts pour mettre en place une mission d’observation de la situation des droits humains dans le contexte électoral.

Le Vendredi 7 février à 19 heures à la Maison de l’Amérique latine
217, bd Saint Germain - 75007 Paris

Hélène Roux, mandatée par France Amérique Latine et Reporters sans frontières ainsi qu’Orlane Vidal, mandatée par Alerte Honduras, rendront compte de leur visite et partagerons leur analyse des scénarios qui se dessinent désormais au Honduras.

Cette rencontre sera animée par Fabien Cohen, secrétaire général de France Amérique Latine et Maria José Fajardo Reyes, membre du Collectif Alerte Honduras.

tag Mots-clés : 




APPEL AUX DONS
Vous pouvez aider au développement du site de Mémoire des luttes par une contribution, ponctuelle ou régulière, d'un montant à votre convenance.

En savoir plus

Trois formules sont à votre disposition :

- Un don en ligne sécurisé via PayPal ou CB

- Un don par chèque adressé à Mémoire des luttes
(Soutien à Mémoire des luttes)
3, avenue Stephen Pichon
75013 Paris

- Un don par virement bancaire au compte de l'association (Code banque : 10107 - Code guichet : 00223 - Numéro de compte : 00518035437 - Clé : 52)

Mémoire des luttes s'engage à informer régulièrement les visiteurs du site sur les montants reçus, ainsi qu'à leur fournir une information transparente sur l'utilisation de ces fonds.

L'équipe de rédaction du site.

  →  Pour en savoir encore plus



ARTICLES





Les chroniqueurs



Les invités de MDL



BRICS



Surveillance de masse



Rencontre mondiale des mouvements populaires



Hugo Chávez


Suivez-nous  →    Flux RSS

   Facebook       Twitter
Administration  →
|
À PROPOS
Site réalisé avec SPIP
Conception :