« Pour nos combats de demain, pour un monde plus libre, plus juste, plus égalitaire, plus fraternel et solidaire, nous devons maintenir vivante la mémoire de nos luttes »

Gunter Holzmann

La paix et la guerre dans les médias en Colombie

Conférence de Maurice Lemoine et Yezid Arteta, le 7 décembre à Paris
Feedback
Accueil du site  ›  Actualités  ›  Solidarité avec les universitaires et chercheurs de l’Université de La (...)

Solidarité avec les universitaires et chercheurs de l’Université de La Manouba

26 décembre 2011     →    Version imprimable de cet article Imprimer

La Faculté des lettres de l’université de La Manouba, près de Tunis (8000 étudiants), est actuellement visée par des actions violentes de salafistes qui veulent imposer aux étudiantes le port du niqab dans les cours, et qui ont même agressé le doyen, l’historien Habib Khazdagli. Ils occupent l’étage de son bureau où il ne peut plus mettre les pieds. Le Conseil scientifique de l’université a décidé la fermeture de l’établissement.

Moncef Marzouki, avant son accession à la présidence de la République tunisienne, avait qualifié les salafistes de "hordes sauvages" dans une communication téléphonique avec le doyen Khazdaghli. Mais, après sa prise de fonctions - changement de ton -, il a déclaré, dans un entretien accordé au Journal du dimanche du 18 décembre 2011 au sujet de ces événements : "Cette histoire de niqab relève de la liberté individuelle de chacune. Qu’on en finisse et qu’on parle de sujets importants. Celui-ci est tout à fait marginal".

Les universitaires et chercheurs tunisiens comptent sur la solidarité de leurs collègues étrangers, et en premier lieu français, pour contribuer à arrêter cette lame salafiste qui veut régenter le pays. Cette solidarité peut se manifester par la signature du message ci-dessous à adresser à francoise.valensi@noos.fr ou marc.fellous@inserm.fr

 

MESSAGE DE SOUTIEN AUX UNIVERSITAIRES ET CHERCHEURS TUNISIENS

Les universitaires et chercheurs soussignés, amis de la Tunisie, sont émus par les agressions physiques subies fin novembre et début décembre par des collègues tunisiens dont le doyen de l’Université de La Manouba. Ils sont indignés par les agissements inadmissibles de personnes étrangères à l’Université.

Ils adressent à tous les universitaires tunisiens, et en particulier au Conseil scientifique de l’Université de La Manouba et à son doyen, l’expression de leur soutien dans leur action pour une gestion de l’Université indépendante de toutes pressions politiques ou religieuses extérieures.

tag Mots-clés : 




APPEL AUX DONS
Vous pouvez aider au développement du site de Mémoire des luttes par une contribution, ponctuelle ou régulière, d'un montant à votre convenance.

En savoir plus

Trois formules sont à votre disposition :

- Un don en ligne sécurisé via PayPal ou CB

- Un don par chèque adressé à Mémoire des luttes
(Soutien à Mémoire des luttes)
3, avenue Stephen Pichon
75013 Paris

- Un don par virement bancaire au compte de l'association (Code banque : 10107 - Code guichet : 00223 - Numéro de compte : 00518035437 - Clé : 52)

Mémoire des luttes s'engage à informer régulièrement les visiteurs du site sur les montants reçus, ainsi qu'à leur fournir une information transparente sur l'utilisation de ces fonds.

L'équipe de rédaction du site.

  →  Pour en savoir encore plus



ARTICLES





Les chroniqueurs



Les invités de MDL



BRICS



Surveillance de masse



Rencontre mondiale des mouvements populaires



Hugo Chávez


Suivez-nous  →    Flux RSS

   Facebook       Twitter
Administration  →
|
À PROPOS
Site réalisé avec SPIP
Conception :