« Pour nos combats de demain, pour un monde plus libre, plus juste, plus égalitaire, plus fraternel et solidaire, nous devons maintenir vivante la mémoire de nos luttes »

Gunter Holzmann

La gauche face aux enjeux de l’extractivisme

Colloque le lundi 3 octobre 2016, de 9 h 30 à 17 h 30 à l’Assemblée nationale
Feedback
Accueil du site  ›  Initiatives  ›  La doctrine Tanzi ou les nouvelles formes de l’Etat néolibéral

QUEL ETAT CAPITALISTE APRÈS LA CRISE FINANCIÈRE ET ECONOMIQUE DE 2008 ?

La doctrine Tanzi ou les nouvelles formes de l’Etat néolibéral

Par Mémoire des luttes  |  22 juillet 2013     →    Version imprimable de cet article Imprimer

UN ARTICLE DE CHRISTOPHE VENTURA À LIRE DANS LA DERNIÈRE LIVRAISON DE LA REVUE CONTRETEMPS
(NUMERO 18, 3ÈMETRIMESTRE- JUILLET 2013)

Résumé :

Analysant les conséquences politiques et idéologiques des crises économiques, Antonio Gramsci remarquait dans ses Cahiers de prison qu’elles pouvaient « créer un terrain plus favorable à la diffusion de certaines façons de penser, de poser et de résoudre les questions qui impliquent tout le développement ultérieur de la vie de l’Etat ».

C’est précisément ce que vient confirmer - du point de vue de la pensée économique des classes dominantes – la publication, de l’ouvrage Government versus Markets. – The Changing Economic Role of the State. Son auteur n’est autre que l’ancien directeur du département des affaires fiscales du Fonds monétaire international (FMI). Vito Tanzi fut également sous-secrétaire à l’économie et aux finances du gouvernement de M. Silvio Berlusconi.

Archétype du personnel très qualifié de l’oligarchie financière, ce fiscaliste de formation officie depuis trois décennies comme conseiller des gouvernements (une centaine à son actif d’après son propre décompte) ou expert dans les organisations internationales et les institutions bancaires : Nations unies, Commission européenne, Organisation des Etats américains, Banque mondiale, Banque centrale européenne, Banque interaméricaine de développement, etc.

Dans son ouvrage, qu’il convient de saluer pour la cohérence de sa logique idéologique, cet intellectuel organique des élites économiques et financières aborde des questions fondamentales : quel est le rôle de l’Etat dans la sphère économique ? Comment doit-il se positionner vis-à-vis des marchés financiers dans un monde globalisé ? Partant de cette problématique, Vito Tanzi dessine peu à peu les contours de la société libérale du 21e siècle qu’il envisage à l’image de l’idéal concret de la fraction la plus avancée et consciente d’elle-même de l’oligarchie économique et financière.

Lire le sommaire, se procurer le numéro et s’abonner à la revue : http://www.contretemps.eu/node/1479

Lire l’article en espagnol : http://www.medelu.org/La-Doctrina-Tanzi-o-las-nuevas





APPEL AUX DONS
Vous pouvez aider au développement du site de Mémoire des luttes par une contribution, ponctuelle ou régulière, d'un montant à votre convenance.

En savoir plus

Trois formules sont à votre disposition :

- Un don en ligne sécurisé via PayPal ou CB

- Un don par chèque adressé à Mémoire des luttes
(Soutien à Mémoire des luttes)
3, avenue Stephen Pichon
75013 Paris

- Un don par virement bancaire au compte de l'association (Code banque : 10107 - Code guichet : 00223 - Numéro de compte : 00518035437 - Clé : 52)

Mémoire des luttes s'engage à informer régulièrement les visiteurs du site sur les montants reçus, ainsi qu'à leur fournir une information transparente sur l'utilisation de ces fonds.

L'équipe de rédaction du site.

  →  Pour en savoir encore plus



ARTICLES





Les chroniqueurs



Les invités de MDL



BRICS



Surveillance de masse



Rencontre mondiale des mouvements populaires



Hugo Chávez


Suivez-nous  →    Flux RSS

   Facebook       Twitter
Administration  →
|
À PROPOS
Site réalisé avec SPIP
Conception :