« Pour nos combats de demain, pour un monde plus libre, plus juste, plus égalitaire, plus fraternel et solidaire, nous devons maintenir vivante la mémoire de nos luttes »

Gunter Holzmann

La paix et la guerre dans les médias en Colombie

Conférence de Maurice Lemoine et Yezid Arteta, le 7 décembre à Paris
Feedback
Accueil du site  ›  Actualités  ›  Liberté pour les « Cinq » !

PRISONNIERS POLITIQUES AUX ETATS-UNIS

Liberté pour les « Cinq » !

Par Mémoire des luttes  |  10 juin 2014     →    Version imprimable de cet article Imprimer

Comme chaque année depuis trois ans, les Rencontres « 5 jours pour les 5 » se déroulent à Washington DC (Etats-Unis) du 4 au 10 juin.

Leur objectif : attirer l’attention de l’opinion publique américaine et internationale sur le sort des « Cinq [1] », des hommes des services de renseignement cubains qui, au péril de leur vie, ont infiltré des organisations terroristes anticastristes basées en Floride dans le but de les empêcher de continuer à commettre des attentats à Cuba. Ils n’ont commis aucun acte de violence et n’ont jamais cherché à obtenir des informations concernant la sécurité nationale des Etats-Unis. Par leur sacrifice, ils ont sauvé de nombreuses vies humaines.

Jugés à Miami, chaudron des passions anti-cubaines, dans des conditions de véritable lynchage juridique, lors du « dernier procès de la guerre froide », ils ont été condamnés à des peines inhumaines et, d’après d’éminents juristes de tous bords, injustes. Ce sont des prisonniers politiques [2].

Au cours des Rencontres de ce mois de juin - parrainées par deux Prix Nobel de la paix, Rigoberta Menchu et Adolfo Pérez Esquivel - de nombreuses personnalités américaines et étrangères (originaires de trente-et-un pays) sont venues à Washington réclamer la libération des « Cinq » et protester devant la Maison Blanche [3]. Parmi elles : Danny Glover, Ramsey Clark, Cindy Sheehan, Wayne Smith, Dolores Huerta, Gilbert Brownstone, Fernando Morais et Ignacio Ramonet.


PHOTO : Devant la Maison Blanche, Ignacio Ramonet, Fernando Morais et Gilbert Brownstone (de gauche à droite) manifestent pour la liberté des « Cinq ».

Nos précédents articles :

Notes

[1] Il s’agit d’Antonio Guerrero, Ramon Labanino, Gerardo Hernandez, René Gonzalez et Fernando Gonzalez. Ces deux derniers ont été libérés (René en 2013, Fernando en 2014) et ont rejoint Cuba. Mais ils ont déclaré que tant que leurs trois camarades demeureraient en prison, ils ne se sentiraient pas libres. C’est pourquoi la campagne internationale pour la libération des trois qui restent incarcérés continue de se faire sous les mots d’ordre : « Free the Cuban Five  », « Libertad para los Cinco », « Libérez les Cinq  ». Dans le cadre de cette campagne, René Gonzalez était présent à Paris le 13 mars 2014.
Dans un roman haletant, Cinq Cubains à Miami (Don Quichotte, Paris, 2010), Maurice Lemoine raconte une histoire qui n’est pas imaginaire…

[2] Lire Stephen Kimber, « The Cuban Five were fighting the terrorism. Why we did put them in jail ? », The Washington Post, Washington, 4 octobre 2013.
http://www.washingtonpost.com/the-cuban-five-were-fighting-terrorism-why-did-we-put-them-in-jail

[3] Lire David Montgomery, "Rapping ans Rallying for the « Cuban Five »", The Washington Post, 6 juin 2014.
http://www.washingtonpost.com/rapping-and-rallying-for-the-cuban-five





APPEL AUX DONS
Vous pouvez aider au développement du site de Mémoire des luttes par une contribution, ponctuelle ou régulière, d'un montant à votre convenance.

En savoir plus

Trois formules sont à votre disposition :

- Un don en ligne sécurisé via PayPal ou CB

- Un don par chèque adressé à Mémoire des luttes
(Soutien à Mémoire des luttes)
3, avenue Stephen Pichon
75013 Paris

- Un don par virement bancaire au compte de l'association (Code banque : 10107 - Code guichet : 00223 - Numéro de compte : 00518035437 - Clé : 52)

Mémoire des luttes s'engage à informer régulièrement les visiteurs du site sur les montants reçus, ainsi qu'à leur fournir une information transparente sur l'utilisation de ces fonds.

L'équipe de rédaction du site.

  →  Pour en savoir encore plus



ARTICLES





Les chroniqueurs



Les invités de MDL



BRICS



Surveillance de masse



Rencontre mondiale des mouvements populaires



Hugo Chávez


Suivez-nous  →    Flux RSS

   Facebook       Twitter
Administration  →
|
À PROPOS
Site réalisé avec SPIP
Conception :